Groupe Photo Malraux - GPMT

Bienvenue sur notre site d'amateurs de photographie

TOUL - Meurthe et Moselle  -  http://www.gpmt.fr

Le post-traitement ou Le laboratoire

 

      Pourquoi du «post-traitement» ?

     - Les appareils aujourd'hui sont suffisament performants pour se passer du post-traitement !

     - On ne regarde jamais ses photos plus de 3 secondes après les avoir prises ! Alors ...

     - Et d'abord, c'est quoi le post-traitement ?

     Répondons d'abord à la dernière question :

Post-traiter une image, c'est prendre un cliché qui rend compte d'une prise de vue purement technique et l'amener à devenir une photographie présentable.

     En effet, personne ne tient son appareil rigoureusement droit. Aucun  appareil photo ne fait 100% de ses images dans le format exact que sera le format de l'image à présenter. Voilà deux raisons au moins pour reprendre ses clichés pour les faire devenir des photographies.

      Oui, mais le post-traitement, cela s'apprend :

- apprendre comment fonctionne un appareil photo de façon à pouvoir corriger ses manques éventuels ;

- apprendre comment fonctionne la lecture humaire des images pour savoir construire des photos lisibles.

     Si on trouve belles les images des magazines, ce n'est pas par l'opération du Saint-Esprit. C'est parce que notre éducation nous amène à voir les choses dans un contexte précis. Ceux qui réalisent ces images le savent. Et, comme on n'aime pas trouver des fautes d'orthographe dans les textes ( quoi que ...), il serait bon de connaitre l'orthographe des images.

     Et, en fait, il faut mettre peu de moyens en oeuvre pour savoir et pouvoir post-traiter ses images pour qu'elles soient un peu mieux que les autres.

     Cerise sur le gâteau : c'est en corrigeant ses images qu'on apprend à faire de la bonne prise de vue.

     Alors, soyons fous : post-traitons notre travail de photographie.

Voir la rubrique sur l'ancienne version du site

 


 

La checklist du post-traitement

Les travaux de post-traitement ont une constante : il n'est pas question de présenter une photographie issue d'un cliché qui n'a pas été post-traité.

Bon ! D'accord ! Mais, comment gérer le post-traitement ?